bonjour madame tranquille

Bienvenue ,partagez les moments sympas de mon séjour au Burkina

11 janvier, 2018

Prématurés

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 21:03

Voici des bébés prématurés et leurs mamans,mes voisines tricoteuses landaises leur ont fait des vêtements chauds ,pour qu’ils soient soignés avec la méthode » kangourou »,faute de couveuses pour les tenir au chaud???????????????????????????????

2 janvier, 2018

Parking

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 18:47

Un métier très répandu ici : gardien de parking sans parking. Comme leur utilité est très limitée, ils se cherchent des distractions et quoi de mieux que d’essayer de tyranniser son prochain. En ville c’est compliqué de se garer sur le trottoir, beaucoup de gens préfèrent la rue, de préférence dans des endroits très passants où on peut déranger un maximum. Quand par chance on trouve un bout de trottoir bien dégagé et qu’on s’y gare, ça se complique : un gardien est là, il attend qu’on ait fermé la voiture, qu’on soit à 20 mètres et là, appel : « madame, madame, vous ne pouvez pas vous garer là, déplacez la voiture ».Les raisons sont variées et souvent imaginaires : un camion va arriver, ou mon patron a réservé la place. Je fais un gros sourire et dis que j’en ai pour 5 minutes en croisant les doigts pour qu’il ne se passe rien et… il ne se passe jamais rien. Donc tous ces gardiens désœuvrés m’énervent, aussi quand le gardien de ma nouvelle maison-maison située dans une rue très tranquille, sans problème de stationnement  -a voulu m’expliquer que j’étais mal garée, j’ai dit que ça n’avait aucune importance. Il a essayé autre chose : mes fenêtres devaient être fermées car le vent et la poussière allaient tout salir. Bien. Tu veux que les fenêtres soient fermées, et bien fermes les. Tu ne sais pas, je t’apprends. Et pendant deux jours dès que j’arrivais, je lui demandais d’aller fermer les fenêtres et depuis plus aucune ne remarque.

22 décembre, 2017

Petit Papa Noël

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 17:59

J’aurais bien aimé narguer les personnes qui se gèlent en France pendant que je suis bien au chaud, mais à l’approche des fêtes et en regardant la télé et les repas qui s’y préparent «  pour des prix raisonnables », je sens bien que ce sont toutes ces pubs alléchantes qui me narguent. Notre mini super marché a été à peu près ravitaillé, je stocke un peu de coca-light et de nescafé décaféiné car le prochain gros arrivage sera pour Pâques. Il y a bien du chocolat sophistiqué, mais il a eu le temps de fondre et de se solidifier 2 ou 3 fois avant d’être en rayon et on a oublié le chocolat noir. Pour le réveillon, la buche se fera donc avec des patates douces qui ont un bon gout de marrons. Les huitres deviendront des avocats, la dinde sera un méchoui et les ananas seront flambés même si on ne sait pas trop avec quoi. Et on écoutera avec amusement les gamins chanter « petit papa Noël »qui devra bien se couvrir et qui va avoir  très froid.

16 décembre, 2017

Terre des Hommes

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 20:46

Encore un cas de conscience : des amis couple mixte, ont une femme de ménage. Problème : elle a 8 ou 9 ans. Une de leur connaissance partant « au village » avait proposé de leur trouver quelqu’un. En fait cette personne est revenue avec 4 gamines, les parents ont payé pour que leurs filles travaillent et renvoie le salaire au village, salaire (quand il existe) ponctionné par l’intermédiaire. Ces gamines parlent un dialecte particulier, ne sont jamais allées à l’école qui n’existe pas dans leur village et ont subi un bourrage de crâne sur les merveilles de la ville. Elles sont dispersés chez divers employeurs .Je fais pression pour que Safiatou  soit scolarisée l’après-midi après sa matinée de travaux domestiques. La renvoyer au village ne sert à rien, elle reviendra .Même si beaucoup sont maltraitées et affamées par leurs employeurs, le voyage est sans retour possible. Les religieuses qui en ont recueilli souvent, me conseillent de contacter la Croix rouge ou Terre des hommes. A la Croix rouge, on m’explique qu’il faut m’adresser aux services sociaux pour recenser le cas. Bien sûr c’est payant. Un peu énervée par l’indifférence de tous, j’essaie « Terre des hommes » .J’y vais avec une amie médecin, très sensibilisée au problème du travail forcé des enfants et nous arrivons devant une superbe demeure, presque un palais. Dans une immense entrée, il y a deux bureaux des secrétaires, et la responsable n’arrivera que plus tard dans son magnifique 4*4.Le projet de s’occuper de ces gamines « travailleuses » est suspendu « faute de moyens », ça a existé avant la crise (de qu’elle crise on parle ?), mais il y a une solution : il serait bien que je paie un instituteur pour des cours particuliers, d’ailleurs on peut m’en conseiller. Et de toutes façons que je ne m’inquiète pas, une gamine de 9 ans n’est pas apte à faire du ménage, donc personne ne la fera travailler. Je me demande d’où ils sortent, avec leur argent qui ruisselle : on voit partout des gamines au travail, dans les restaurants, les marchés et chez les particuliers. Je demande pourquoi 3 bureaux  ont besoin d’un si grand espace : c’est pour recevoir les gens de Ouaga. On ressort de là très en colère.

11 décembre, 2017

Cours de crochet

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 13:33

Une petite nouveauté à l’école : le vendredi matin, les élèves choisissent leurs activités car certaines saturent des cours de couture qu’elles n’ont jamais choisis, mais dans une école de couture- seule possibilité pour les filles en dehors des lycées-on fait de la couture. Les options sont diverses et on revient souvent au fil même de façon déguisée: crochet, tricot, broderie, cuisine, coiffure, informatique, bijoux en fil bien sûr. Devant l’affluence pour les cours d’informatique, je vais donner des cours le samedi matin et le jeudi après-midi quand elles n’ont pas cours d’autre chose. La deuxième demande forte est pour les cours de crochet, j’aide donc la monitrice pour le crochet. Et là, surprise, au lieu d’apprendre avec un petit carré comme échantillon, elle leur fait faire des ronds. J’ai essayé de comprendre : elle sait bien aller droit, mais ne sais pas tourner pour changer de rang, donc on tourne en rond, ce qui est assez perturbant. Je crois que je vais diviser le groupe en deux et à nous les changements de rang sans perdre une maille à chaque fois.

7 décembre, 2017

Ousmane et Sô

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 19:33

Ousmane

Ousmane a 12 ans, très bon élève il a eu un prix l’année dernière et est, à ce titre, l’heureux propriétaire d’un vélo. Son père vit en Côte d’ivoire avec sa deuxième femme, et sa maman est bien triste d’élever seule ses enfants surtout que les 2 ainées lui ont fait cadeau d’un bébé chacune. Ils vivent dans deux « entrée coucher » soit véranda et chambre. Dans la première il y a la maman 4 filles, un bébé, dans la deuxième 4 garçons. Le papa vient tous les 2 ans avec quelques sacs de maïs car il est cultivateur, mais cette année pas de maïs. La maman part à 5heures du matin, fait plusieurs kilomètres avec le vélo pour aller acheter des « feuilles » comestibles qu’elle revend avec un petit bénéfice  de moins d’un euro par jour. Donc grande misère pour tous .Ousmane rêve de faire des études et d’être physicien, car les livres de physique du grand frère en troisième le fascine avec les expériences possibles  et même « celles qui font du bruit » lui plaisent.

Elle a 14 ans,17 de moyenne en cm2,fille d’une deuxième femme et émulation entre les femmes pour avoir le plus d’ enfants possible, elle a donc plein de petits frères et sœurs et n’arrive plus à les compter. Elle voudrait faire des études et  être policier, sans vraiment oser dire pourquoi. La famille souhaite plutôt qu’elle reste à la maison pour gérer la marmaille, elle tient tête et ça semble bien difficile pour elle avec des parents sans ressources.

Parrainage

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 17:58

Zenabou. Les religieuses avaient beaucoup de cas sociaux à gérer et beaucoup d’enfants ne vont pas ou plus à l’école faute de moyens. J’ai proposé d’en rencontrer quelques-uns qui ont étés reçus à l’examen d’entrée en sixième et qui étaient très bons au CM2, leur ancienne institutrice faisant son possible pour qu’on les prenne en charge. Le cas le plus urgent semblant être celui de Zenabou, qui vit seule à Bobo avec sa grande sœur qui est en seconde. En fait elle est venue me voir avec son père, qui au fil de la discussion s’avère être le grand frère de son père et sa sœur est la fille de ce monsieur. Si elles sont sœurs, elles devraient avoir au moins un des parents en commun. Erreur : elles sont cousines mais puisqu’elles veulent être sœurs on ne les contrarie pas, elles sont sœurs. Les deux couples de parents (s’ils sont vraiment distincts) sont agriculteurs, veulent  récupérer les gamines au village pour marier l’aînée, mais elles résistent et veulent étudier. La récolte de maïs est catastrophique faute de pluie, et les laisser étudier est hors de portée des familles. S’en est suivi une grosse palabre : si on les parraine  les laisse t’on a à leurs études. L’argument choc est qu’une dot pour une fille bachelière est le double que pour une analphabète, et à deux ans du bac on peut bien attendre et voir venir. Je précise que c’est l’instit qui a l’air de bien manier les chiffres des dots et qui a fait le calcul, moi je suis plus réservée sur les histoires de dot. Un des messieurs a deux femmes ,8 enfants avec la première et 6 avec la seconde, l’autre  a aussi 2 femmes et là égalité :8 enfants chacune, on peut comprendre que le maïs manque pour tout le monde.

3 décembre, 2017

Cachette à clés

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 18:22

A l’hôtel à Ouaga, la femme de ménage a trouvé une méthode inédite pour rentabiliser sa position : Dès qu’on dépose les clés à la réception elle les récupère sous prétexte de nettoyer la chambre et les cache dans son seau d’eau boueuse. Si on les veut, soit on plonge la main dans l’eau, soit on lui donne une petite pièce pour qu’elle s’en charge, mais dans les 2 cas ce sont des clés bien sales qui en ressortent. J’ai trouvé ça un peu limite et j’ai vu une troisième solution pas très élégante : un petit coup de pied dans le seau pour le renverser. Les  clés en sont ressorties bien sales et mes pieds mouillés, mais le deuxième jour mes clés étaient au sec dans sa poche.

A Bobo pas de problème de clés à  l’hôtel, mais dans la rue je dois faire la causette. Ma tête est un peu familière, mais les souvenirs pas très fiables ou les gens pas très physionomistes. Le marchand de chaussures qui a tout étalé par terre veut me vendre la même paire que l’année dernière. Pas de chance je n’ai jamais acheté des chaussures d’occasion, ni aujourd’hui ni dans le passé, donc pas l’année dernière. Le marchand de bijoux veut recommencer ses cours de hollandais, OK mais pas avec moi. Deux marchands du marché se sont arrêtés en mobylette pour me souhaiter bonne arrivée, me proposer de m’emmener, alors qu’ils sont déjà deux sur leur véhicule, ceux-là je l’ai ai confondus avec les boulangers. L’ambiance chaleureuse est par chance toujours au rendez-vous.

A la fac de Ouagadougou

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 12:20

Les routes défoncées, les taxis sans amortisseurs : pas de doute je suis de retour au Burkina. La visite de M Macron hier a fait couler beaucoup d’encre, les journaux la relatent à leur façon. La principale vedette pour les journalistes, c’est le chien renifleur amené de France chargé de détecter des munitions dans leurs sacs qu’on leur a demandé de poser par terre .Ce chien a alimenté toutes les convoitises : si on mange de ce chien-là, on devient le plus malin des hommes, mais comment l’attraper ? Par contre l’homme de la rue n’a rien compris à cette manie de notre président de vouloir changer les choses : la France et l’Afrique sont amies, qu’elles le restent, tout va très bien. Les étudiants chargés de poser  4 questions lors de la conférence donnée à la fac par notre président, ont été l’objet de beaucoup de critiques car ils se sont exprimés dans un très mauvais français et ont raconté n’importe quoi. Ils ont mis « la face du Burkina par terre ». Pour contrer l’idée qu’il fallait arrêter d’inciter les femmes à avoir le plus d’enfants possible, idée très choquante pour beaucoup, l’un d’eux a pris l’exemple de la Chine puissance forte car ayant une forte natalité. Cherchez l’erreur, et beaucoup ne la voient même pas.

12 février, 2017

Des montres sur le trottoir

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 12:32

Ma montre s’est traitreusement arrêtée, il a donc fallu trouver une solution. Ça paraissait assez simple car il y a des piles chinoises en vente un peu partout sur les trottoirs .Le premier marchand contacté m’a dit qu’il allait chercher une pile et est parti comme une fusée avec la montre à la main. Il est revenu 5 minutes après avec une série de piles et a commencé à essayer d’ouvrir la montre et là ça s’est compliqué : l’instrument « ouvre montre » habituel (un cure dent) a été inopérant. Petit moment de flottement, et est arrivé un grand couteau de boucher puis un marteau et un tourne vis et la montre a résisté ! Obligée d’en racheter une autre. Après avoir fait vider sur le trottoir un grand sac de montres d’hommes puis un deuxième sac des mêmes montres, on a fini par trouver le bon sac où étaient entassées les montres de femmes : beaucoup de brillants et de clinquants et là, perdu en plein milieu j’ ai aperçu une mignonne montre stylisée et moderne ni argentée ni dorée. Prix :5 euros et après discussion d’au moins 5 minutes- on est poli ou on l’est pas, on se doit de marchander- j’ai eu quelques piles en cadeau. J’en ai pris une pour ne vexer personne et j’ai une jolie montre et elle marche.

12345...25
 

Association S.O.S Animaux ... |
unafam29 Le Blog |
Centre social UNICITES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | partageonslaventure
| Association des Infirmier(e...
| T T G - Tennis de Table Gue...