bonjour madame tranquille

Bienvenue ,partagez les moments sympas de mon séjour au Burkina

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

28 novembre, 2012

La guerre des espionnes

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 15:40

L’année dernière toutes nos élèves ont passé une visite médicale au Centre Muraz qui a donné les médicaments correspondant aux ordonnances prescrites, cela ressemblait à un projet réussi. Oui mais..Les élèves ne sont pas allées chercher les résultats. Et pourquoi ? La question a été posée au Conseil de classe, la réponse était évasive et il a fallu beaucoup insister pour qu’enfin la sœur suggère que classe par classe les filles aillent chercher les fameux résultats. Plusieurs des bénévoles français avons insisté sur la confidentialité des résultats médicaux. Ce matin, sœur Margaret me demande de passer à son bureau, et m’annonce assez narquoise que ce n’était pas la peine de se donner autant de mal, puisque sur les résultats, il n’y avait que des filles en bonne santé et elle me montre un tas d’enveloppes ouvertes .J’ ai vu rouge. Elle avait exigé que les filles lui remettent les enveloppes de résultats et avait tout ouvert. Par chance ça ne concernait qu’une classe sur cinq, et vu la colère que j’ ai piqué, je doute qu’elle ose demander aux autres classes de lui remettre les enveloppes, quoique…L’ ennui avec une colère c’est que je vais mettre la journée à m’en remettre alors qu’elle ,après une demi heure à la chapelle ,elle repart plus déterminée que jamais. L’avantage c’est que du coup, elle a retrouvé les lunettes données par l’Ordre de Malte et trouvé un local pour installer une infirmerie. Une seule colère pour 2 résultats, ce n’est finalement pas si négatif. J’ ai demandé de constituer une commission médicale pour diriger les élèves qui en ont besoin vers dentiste médecin, ophtalmo .Elle voulait m’imposer la présence d’ une de ses deux espionnes, candidature refusée ,je choisis mes adjointes et ça va devenir « mes » espionnes.

20 novembre, 2012

Une naissance

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 23:05

Ce matin, Prisca, une monitrice de l’école est arrivée très fatiguée et très enceinte, encore plus que d’habitude. On lui a conseillé de repartir se reposer pendant que Camille, jeune fille bénévole française faisait cours à sa classe. Prisca a donc pris sa mobylette, est repartie et a téléphoné 20 minutes plus tard qu’elle avait mis au monde une petite fille, en refusant de dire où, sans doute pas chez elle, puisqu’elle habite très loin. On a donc frôlé l’incident tant redouté des sœurs, une naissance en direct à l’école. Quand à savoir si on peut accoucher sur une mobylette, je dirais que non, mais d’autres affirment que oui.

17 novembre, 2012

Les vendeurs à la sauvette

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 11:34

Hier j’ai revu mon »fil » Marc. Deux jours avant le début du SIAO, il était venu me vendre des colliers à la maison, et alors que d’ habitude ses colliers sont d’une banalité désolante et à moitié cassés, ce jour là il en avait un joli, que j’avais acheté un peu trop cher, mais on ne fait pas des affaires à tous les coups. Première personne que j’ai rencontré au SIAO, le fameux Marc se répandant en remerciements, car grâce à moi il s’était payé le bus pour venir à Ouagadougou. Il était mon fils, j’étais sa mère, liés que l’on était par ma bonne action. Là j’ai compris que j’avais vraiment payé le collier trop cher. Il n’avait pas de stand, mais de la marchandise dans son sac et essayait de trouver des clients, tout en étant pourchassé par la police et par les vrais marchands qui avaient payé leur stand au prix fort. Il avait acheté un   billet d’entrée, mais ne ressortait plus, puisque qu’il ne pouvait pas payer tous les jours un nouveau billet. Une heure après cette rencontre, tous « ses frères  », en gros trois autre jeunes de Bobo m’appelaient « Maman », et voulaient avoir la certitude que j’allais louer une voiture pour les ramener tous à Bobo. Et non, désolé messieurs je prends le bus. Ils ont donc mis plus d’une semaine pour trouver le moyen de revenir, ça m’a fait des vacances car maintenant ils supporteraient bien que j’achète à tour de bras leur pacotille.

13 novembre, 2012

une offense

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 16:39

Ce matin, j’ai reçu un coup de fil d’une dame qui s’excusait et n’en finissait pas de s’excuser, car je devais être très offensée. Je ne comprenais pas qui elle était, et comme j’étais en train de donner un cours d’informatique sur mes ordinateurs fraîchement débarqués, j’ai tout de suite pensé virus, mais difficile d’imaginer une personne de l’extérieur mettant un virus sur les ordinateurs. Comme elle a prononcé le nom de sœur Margaret, il me suffisait d’ aller à la pêche aux infos auprès de la sœur, Celle-ci m’ expliqué que cette sans gêne d’ assistance sociale avait accompagné les élèves à un dépistage du Sida samedi matin sans informer la Directrice .S’en est suivi un discours sur le thème : « c’est moi la directrice ,c’est moi qui décide, c’est moi, c’est moi » :j’ ai eu du mal à stopper cette flambée d’indignation afin de comprendre en quoi j’ étais concernée. Et voila que je suis déclarée très gravement offensée, car j’ai mis sur pied une consultation médicale pour toutes les filles l’ année dernière et ça fait double emploi, et cette histoire de sida est ridicule puisque nos élèves si sages ne sont pas concernées. Ouf ce n’est que ça, je peux donc repartir à mes ordinateurs, ils ne sont pas attaqués. Et on va mettre sur pied une commission « problèmes médicaux »,avec l’assistance sociale ,une monitrice et moi, et nous jurerons que nous rendrons compte fidèlement des résultats à notre directrice(avec un grand D).

7 novembre, 2012

les futures mères

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 18:55

On reparle de l’épidémie de ..grossesses non désirées et dès le début de l’année, on est à 2.Sœur Margaret a demandé à Ludivine, en qui elle semble avoir une grande confiance, d’aller confesser les filles concernées, car vraiment c’est à n’y rien comprendre, on leur organise des « causeries » pour tout leur expliquer et elles sont enceintes. Ludivine a timidement suggéré que des méthodes contraceptives seraient plus efficaces que les causeries, et le temps de se renseigner, les filles étaient renvoyées. Les statistiques de l’année dernière indiquent qu’un fille sur trois entre 13 et 17 ans a un enfant, et la moitié sont abandonnés, dans le meilleur des cas dans un orphelinat sinon un peu partout. Il y a 17 orphelinats à Bobo plus ou moins sordides et surbookés. Une loi vient de passer interdisant aux établissements scolaires de renvoyer les jeunes futures mères, et je crois qu’on va essayer de la faire appliquer par les sœurs, ça va donner des discutions orageuses au prochain conseil de classe, mais c’ est comme ça qu’on avance .

4 novembre, 2012

Salon de l’ artisanat de Ouagadougou

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 19:30

Si l’on est prêt à affronter la chaleur, la foule, les voleurs, alors rendez vous au SIAO où vous dépenserez beaucoup plus que prévu tant les tentations sont fortes. Mes coups de cœurs sont allés à de jolies petites crèches en pierre et bien sur aux bijouxSalon de l' artisanat de Ouagadougou creche-036-300x225

 

Association S.O.S Animaux ... |
unafam29 Le Blog |
Centre social UNICITES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | partageonslaventure
| Association des Infirmier(e...
| T T G - Tennis de Table Gue...