bonjour madame tranquille

Bienvenue ,partagez les moments sympas de mon séjour au Burkina

9 mars, 2011

vacances

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 14:55

 

Me voici en vacances, dans les landes, avec si possible ,plantation de fraisiers dans mon jardin,puis en Guadeloupe avec rattrapage de bisous de mes petits enfants.Retour prévu au Burkina mi avril.

comment aider

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 14:50

J’ai demandé à mes élèves de terminales de me décrire leur emploi du temps d’une semaine avec le plus de précision possible. Je voulais comprendre si leur fatigue apparente lors de mes cours était imputable à mon rythme de cours ou à une cause extérieure. Ouf !je n’ y suis pour rien :les filles se lèvent à 5h du matin pour nettoyer la maison et ne déjeunent pas le matin, se couchent à 23h et ont au moins 3 h de taches ménagères par jour en plus des cours .Les garçons se lèvent un peu plus tard et se couchent aussi plus tard, vers minuit, car ils restent au lycée le soir pour apprendre en profitant de la lumière au lycée, tout au moins tant qu’il y avait de la lumière, ce qui n’ est plus le cas. Quand ils arrivent chez eux le soir, ils ne trouvent généralement pas de repas, quelqu’un est passé avant et a tout mangé. C’est particulièrement vrai pour ceux qui ne sont pas dans leur famille, qui arrivent de la campagne, et qui sont hébergés par des amis. C’est rare que toutes les femmes d’une famille soient d’ accord pour avoir une bouche de plus à nourrir et comme elles font les repas pour les hommes à tour de rôle, l’ « invité  »doit accepter son sort et son jeûne sans rien dire : des élèves peuvent manger seulement un jour sur deux . J ai signalé le problème et le cas de plusieurs élèves à Franca qui avec son association paie leurs frais de scolarité. Comme le mois précèdent j’avais fait un caprice pour qu’elle leur achète des livres, je vais lui laisser le temps de méditer sur l’achat de nourriture et essayer de la persuader en douceur, surtout que je n’ai pas de preuves de ce que je dis, les élèves m’ayant demandé la confidentialité. Le problème est toujours le même, la situation de pauvreté est tellement grave, qu’on est obligé de faire des choix dès qu’on veut aider. Mais malgré mes résolutions de non intervention, je ne peux pas m’empêcher d’insister pour qu’on fasse le maximum afin que les élèves de terminale soient reçus au bac.

2 mars, 2011

entre amis imaginaires

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 12:32

Tous les  dialogues qui suivent sont imaginaires ,entre personnes imaginaires elles aussi ,et les comparer à des personnes réelles démontrerait une imagination vicieuse de votre part. Blaise : Bonjour grand frère Laurent comment ça va et la famille ça va ?et le moral ça va ? J’ai reçu un coup de fil de grand frère blanc, il voudrait que tu organises des élections chez toi. 

Laurent : Jamais ! Blaise : viens me voir on va en discuter, je vais t `expliquer comment les gagner et comment les facturer à Gand frère blanc. 

Laurent : Je vais venir, mais avant tout il y a des conditions : ton projet de barrage, tu l’oublies et tu m’achètes l’électricité, fais passer le message à grand frère blanc, il  va devoir payer toute l’installation. 

Blaise :il ne veut pas tout payer mais il a beaucoup d’ amis, ça va s’ arranger . Un mois plus tard, Laurent arrive chez Blaise, après les salutations d’usage on passe au vif du sujet. 

Laurent :le sujet le plus important est :combien je peux facturer les élections, j’ avais pensé à 500millions ça te parait raisonnable ? Blaise : non ce n’est pas sérieux, c’est beaucoup plus, 2milliards. C’est bien mieux. 

Laurent : Vraiment Blaise tu es un frère, et pour gagner comment je vais faire ? Blaise : je vais t’expliquer : d’ abord pas trop de votants, tu supprimes des cartes d’électeurs, tu en donnes un minimum et ensuite tu mets beaucoup de bureau de votes, tu prévois beaucoup de bulletins à ton nom et je te laisse imaginer la suite. 

Laurent : et les opposants, j’ai droit à combien de perte ? Blaise : pour le moment, pas plus de 1 pour cent, après on verra. 

Laurent repart  chez lui muni de ces précieux conseils et organise des élections Un mois plus tard. 

Laurent : Blaise tu es un traitre, j’ai perdu, mais tu peux te racheter Tu me soutiens et tu empêches grand frère blanc d’appliquer les sanctions qu’il a prévu à mon encontre, ça va être facile, il parle beaucoup et il oublie aussitôt. Pour le moment je ne te coupe que la moitié de l’électricité, mais s’il m’arrive quelque chose, alors là, tu vas avoir chaud ! 

 

Association S.O.S Animaux ... |
unafam29 Le Blog |
Centre social UNICITES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | partageonslaventure
| Association des Infirmier(e...
| T T G - Tennis de Table Gue...