bonjour madame tranquille

Bienvenue ,partagez les moments sympas de mon séjour au Burkina

28 mai, 2010

Des élèves,des chiens et des balais

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 17:43

 

Les sœurs ont proposé un questionnaire à leurs élèves pour avoir leurs opinions sur l’école, et je dois le dépouiller et même faire des statistiques. Je crois que vu les réponses, je ne vais pas pouvoir ! A la question .Qu’est ce qui va bien dans l’école? réponse : tout va bien. Statistique facile… A la question : qu’est ce qui va mal? réponse : tout va mal. Statistique plus corsée !ça va mal parce qu’un instit les frappe. Il y a un seul homme dans cette école, il est jeune, balourd et ces demoiselles ricanent, il se sent offensé et il tape. Ça va mal parce que la monitrice de couture : « elle refuse de couper les habits des gens, elle ne » respecté » pas les élèves, elle n’est pas diplômée, elle refuse de réparer les machines, elle coupe mal les habits, les habits sautent, elle ne peut pas couper les modèles compliqués, si c’est les « dos vide », elle se fout des élèves .Il va me falloir beaucoup de lignes dans mes statistiques …. ça va mal parce que la sœur donne des «  travaux forcés » pour l’exposition, avec punitions si ce n’est pas fait, et surtout elle demande aux élèves de balayer(les filles proposent de casser les balais) et encore pire de laver et doucher le chien et de nourrir le chat. Le problème du chien est récurent, il est pourtant bien tranquille dans sa cage, mais les musulmanes le considère comme impur et les catholiques s’alignent sur ce point de vue : les animaux ne sont pas les bienvenus, il ne viendrait à personne l’idée de caresser les chatons, et comme je ne peux pas y résister, les puces sont souvent pour moi. Donc  beaucoup de critiques et peu de solutions

Avenue de la FAO

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 15:37

soeurs0111.jpg soeurs022.jpg soeurs027.jpg Au fond,derrière le vélo,le portail blanc est mon entrée.Embouteillages et goudron n e sont pas d’actualité,les flamboyants peuvent continuer de prospérer et mes petites voisines de poser

22 mai, 2010

le sens du commerce chez les soeurs

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 18:42

Me voici donc secrétaire chez les sœurs 2 jours par semaine. L’ordinateur sur lequel je tape les documents, étant dans la mini bibliothèque, je partage les lieux avec sœur Margareth, qui se démène pour que les filles terminent leurs travaux de couture avant l’exposition prévue le 29 mai : elle les convoque les unes après les autres et le dialogue se reproduit élève après élève : « comment ! tu n’as pas fini de broder la nappe, tu veux qu’on te marie ? », « Oh, non ma sœur ! ,mais ma grand-mère m’ a pris l’aiguille ».ou, autre version : « tu veux redoubler ?,je vais te faire redoubler », «oh,  non ma sœur, mon petit frère m’a empêché de broder ».Je ne comprends pas ce que viennent faire sœur, frère, grand-mère dans des travaux effectués à l’école, mais plus personne ne pose la question .Une des jeunes filles a fini une robe à smocks, jolie, et en l’ allongeant un peu, je vois bien ma Leelou dedans :Combien  veux-tu la vendre ?demande la sœur :1750f (soit à peu près 2,4 euros) et si on  l’allonge, ce sera 500fr de plus. Je demande comment elle a calculé ça, et le mot de « calcul  »tétanise sœur et élève. Visiblement, j’ai dit un gros mot, on ne calcule pas en ces lieux! Sœur Clara décédée depuis 1 an a fixé les prix il y a 10 ans ou plus et rien ne doit changer,…sauf que les marchands de tissus n’ont pas de mère supérieure pour fixer les prix et eux, ils  les  ont bien augmenté. J’essaie de demander le prix du tissus:1000fr, la dentelle:450 FR, le fil : 175fr, la fermeture éclair:150fr, et donc, bingo, c’est bien ce que je pensais : robe vendue à perte ! Je suggère de doubler tous les prix de vente et je passe pour l’immorale capitaliste de base .Par contre on veut bien que je recalcule tous les prix de revient-pour voir si c’est vraiment nécessaire d’augmenter tout-mais je sens qu’on en doute. En tout cas, j’ai semé le trouble, ça me désole, mais il va falloir s’adapter.

19 mai, 2010

les perles ont remplacé les « antennes »

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 0:15

soeurs069.jpgsoeurs090.jpg  belle coiffure

18 mai, 2010

Soeur Vicenta Maria

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 12:45

 

Dimanche matin, la fête chez les religieuses a bien sur commencé par une messe : Messe au tam- tam  avec  une chorale composée uniquement de filles et quelles voix !superbes ! Ambiance très africaine, farandole au milieu de la chapelle en pleine messe, danses diverses, mères musulmanes présentes- que leurs tchadors n’empêchaient pas de pousser des youyous très sonores et très enthousiastes-. La plupart des élèves de l’internat et de l’école sont catholiques, mais tout le monde est accepté et il y a  une minorité de musulmanes : Même l’homélie du prêtre était à l’unisson et pleine d’humour.Les deux heures de cérémonie sont passées sans qu’on s’en rende compte. La suite de la fête a été à l’unisson, avec des chants et des danses très locales entrecoupés de prières très espagnoles et même très veille Espagne .La fondatrice de l’Ordre, Soeur Vicenta Maria, était sur tous les pagnes et on aurait peut être pu l’arranger un peu ! Les coiffes des religieuses espagnoles de 1880 font un peu dépassé et enlaidissent beaucoup. A défaut d’admirer son look, j’ai beaucoup d’admiration pour son œuvre et pour les sœurs qui la perpétuent : je vais  même jusqu’à accepter la demande de sœur Margareth, de passer du temps sur son ordinateur  pour lui  faire un peu de secrétariat. Mais s’il vous plait pas trop de prières espagnoles d’un autre temps,ça va fâcher l’ordinateur.

15 mai, 2010

Vous avez dit:partenaire?

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 10:26

 

. Vous avez dit partenaire ?

 

 

 

Monsieur T, mon agent immobilier me harcèle ! Il m’expose ses rêves : trouver des partenaires européens pour investir dans son agence immobilière : avec beaucoup d’argent- celui des partenaires-, on achète et on finit de construire des maisons dont la construction a été arrêtée faute de moyens et on les loue .La phase suivante est : mais Madame, pourquoi  ne voulez-vous pas être mon partenaire ? Je pourrais répondre : parce que je n’ai pas d’argent, mais vrai ou faux personne ici ne nous croit. Je  préfère prendre l’air mystérieux pour répondre évasivement : « ah, si vous saviez ! », au moins c’est difficile à contrer : Il me fait remarquer qu’il voudrait bien savoir. Evidement il serait de très mauvais goût de vous rappeler que lors du décès de votre Papa, vous m’avez emprunté de l’argent pour des frais divers et que vous êtes devenu amnésique pour rembourser. Comme votre famille est nombreuse, qu’on y meurt et qu’on s’y marie  beaucoup, je vois bien où passeraient les bénéfices. Vous voulez m’amener dans votre village pour me montrer à quel point on vous respecte, et si ce n’est pas moi, une de mes amies ! On a l’air vraiment aussi naïves ?

 

 

11 mai, 2010

Fête de fin d’année

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 18:20

 

Dimanche prochain, fête de fin d’année chez les Sœurs. Je ne dois plus faire travailler les élèves, seulement les surveiller car elles finissent leurs travaux de couture pour les exposer dimanche et pour certaines, je doute que ce soit vraiment fini ! Elles répètent aussi une pièce de théâtre chantée. Je suis le public et dois rire au bon moment, il a fallu que sœur Margareth  m’explique 2 fois les paroles (un couplet en Anglais, un en français, l’accent des chanteuses est le même. Bien burkinabé!) pour que mon cerveau entre en ébullition et essaie de voir le comique dans cette pièce. Là aussi ,Sœur Margareth a été pédagogue :il en ressort qu’un jeune  homme qui fait sa cour à une jeune fille avec un cigare aux lèvres, c’est irrésistible ,ce jeune homme n’aime pas la jeune fille et en veut à son argent(très drôle),il l’épouse et elle meurt de chagrin(je suis dispensée de rire),il est tellement content qu’il meurt étouffé de rire(encore plus amusant ), elle s’envole au ciel et lui va en enfer. La morale de l’histoire. « Les menteurs  vont en enfer ! »Il fallait tester la résistance des élèves  au  » rire contagieux  » d’une salle de spectacle ! J’ai été très mauvaise dans mon rôle, je ne sais pas rire sur commande, mais la sœur a pris les choses en main et, elle, en train de rire en imitant   le public, je suis bien d’accord, c’était irrésistible et ni les élèves ni moi n’avons pu éviter… le fou rire .Donc si le public rit les élèves ne chanteront pas mais riront .Comment éviter ça ? Sœur Margareth, la balle est dans votre camp !Et je suis censée prendre le problème au sérieux et trouver la solution.

 

6 mai, 2010

Y croire ou non?

Classé dans : Non classé — lerouxmj @ 19:46

 

Me voici de retour à Bobo, il a plu pendant mon absence et mon jardin est tout vert avec de superbes fleurs que je n’avais pas encore eu le plaisir de connaître. Des amis sont là pour quelques jours et on en profite pour visiter et faire de belles balades, c’est à qui découvrira le plus d’orchidées sauvages .J’ai revu la plupart des gens de mon entourage, entre autre Clément qui partait à Abidjan  le jour de mon arrivée et qui se sent une âme de détective et de redresseur de tort .Pour lui, son amie qui a été rapatriée  sanitaire et décédée, ne l’est pas de maladie mais de «missile longue portée » .Traduction : magie noire. Organisateur :le mari .Preuves :il n’a pas assisté à l’enterrement .Tout le monde croit dur comme fer que d’être à l’origine d’un décès et d’assister à l’enterrement est fatal ,et par logique inverse, quiconque n’assiste pas à un enterrement est coupable, d’où des situations compliquées quand plusieurs personnes sont absentes .En l’occurrence le mari était le seul absent et a tout de suite touché l’assurance vie , ce qui le rend doublement suspect .Ça rappelle l’épisode du père De Rosny jésuite français ,qui s’ était rendu à un enterrement pour lever une accusation de meurtre par magie : son «  initiation » au Cameroun(racontée  dans le livre « les yeux de ma chèvre »)avait été suivie du décès de son initiateur ,et bien sûr il avait été accusé d’en être l’instigateur et risquait gros de rester dans les parages ;Il avait réussi à se disculper simplement en assistant à l’enterrement, il n’était pas mort foudroyé sur place donc :non coupable, et comme il était une figure très connue de Douala ,la communauté française s’était passionnée pour l’affaire .La question que l’on peut se poser -surtout si on a envie de faire des cauchemars- est bien sur : la magie existe-t-elle ?Quand on vit ici ,la balance penche du côté du oui..

 

 

Association S.O.S Animaux ... |
unafam29 Le Blog |
Centre social UNICITES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | partageonslaventure
| Association des Infirmier(e...
| T T G - Tennis de Table Gue...